Visite en musique de l'Alpha Boy School en Jamaïque


Stéphane Guétin et Vin Gordon, célèbre tromboniste de Bob Marley, s’envolent en février pour la Jamaïque rencontrer Ernest Ranglin en studio avec la complicité et la patte de Barry O’Hare l’ingénieur du son de Shaggy et Sean Paul.

Deux séances en "U" sont finalisées « Afro Therapy » et « Jamaicare » pour le plus grand bonheur futur de vos oreilles.

Stéphane est allé sur place offrir un trombone aux étudiants de la Alpha Boy School de Kingston. C’est de cette école, qui éduque les orphelins par la musique, d’où sont sortis notamment les musiciens de Bob Marley…


MUSIC CARE labellisée application de santé par MEDAPPCARE

2016 est pour MUSIC CARE une année de reconnaissance avec l'obtention du label MEDAPPCARE qui récompense les meilleures applications dans la e-santé. Nous devenons ainsi la première application de musicothérapie à décrocher ce label. Un moment de joie pour Juliette Drouar la directrice de MUSIC CARE et Stéphane Guétin son fondateur.


Quelques mots sur le label MEDAPPCARE


Medappcare, "Label qualité de la santé connectée" est un outil permettant d'évaluer les applications dans la e-santé. Il est doté d’une instance indépendante et représentative du secteur de la santé afin de proposer et de valider ses orientations scientifiques en matière d’évaluation et de recherche et développement.

Ce Conseil Scientifique est composé de différentes personnalités du monde académique, associatif, juridique et médical, experts dans les domaines d’intervention de Medappcare. Il se réunit plusieurs fois par an à sa demande ou à la demande de l’équipe Medappcare, notamment en fonction de l’actualité impactant le contenu du référentiel d’évaluation.
Pour en savoir plus sur le label : Interview du président

Photo prise avec le CEO de MEDAPPCARE, David Sainati



 


Les Troubles de Stress Post-Traumatique (TSPT) et MUSIC CARE - suivi par imagerie médicale



La musicothérapie est un outil de prédilection dans le traitement des troubles affectifs et émotionnels mais il n'y a que très peu d'études sur le sujet et aucune n'a utilisé l'IRM. L’IRM, ou Imagerie par Résonnance Magnétique, est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace. L’IRM est devenue l’outil de référence dans l'étude du fonctionnement du cerveau grâce à sa précision spatiale qui est de l’ordre du millimètre.


Jean-Baptiste Billaud, étudiant en Imagerie-Médicale à l’hôpital Bicêtre, a souhaité réaliser sa thèse sur l’utilisation de MUSIC CARE dans la prise en charge des TSPT en suivant ses effets grâce à l’IRM.

« MUSIC CARE est une solution de musicothérapie réceptive avantageuse disponible via une application : le patient est au cœur du traitement et il a la possibilité d’effectuer des séances où et lorsqu’il le souhaite. La séquence en « U », soit la courbe musicale utilisée pour les séances, a fait ses preuves dans la réduction de la douleur et du stress en s’appuyant sur les mécanismes de l’hypnoanalgésie. »

Le Pr Denis Ducreux, chef de service de neuroradiologie au CHU Bicêtre, et le Dr. Marion Trousselard, médecin en chef de l'unité de neuropsychologie du stress à l’Institut de Recherche Biomédicale de l'Armée (IRBA), seront associés au projet. Des analyses en connectomiques fonctionnelles (technologie développée par le Pr. Ducreux) seront conduites afin de cartographier les circuits cérébraux en fonctionnement et de quantifier leur taux d'utilisation (de -100% à + 100%).


Le Trouble de stress post-traumatique est un trouble se développant suite à une confrontation avec une situation traumatisante.

Les symptômes caractéristiques sont : (i) le syndrome de répétition, pathognomonique du TSPT, qui est constitué de la reviviscence intrusive répétée de la situation traumatisante accompagnée de ses émotions initiales. Ces reviviscences impliquent des décharges sympathiques excessives. (ii) les conduites d'évitement et d'émoussement émotionnel qui détournent le patient de tous les indices contextuels émotionnels pouvant rappeler la situation initiale ; et (iii) l'hypervigilance due à une hyperactivité neurovégétative (dérégulation de la balance sympatho-vagale). Le diagnostic de TSPT est retenu lorsque la durée de ces symptômes dépasse un mois. Le TSPT est considéré comme chronique quand les symptômes perdurent au-delà de trois mois.

Le traitement de première intention est psychothérapique et médicamenteux mais il faut noter que 40 à 50% des malades ne répondront pas ou ne répondront que partiellement à un antidépresseur. Il est donc nécessaire de tester de nouvelles thérapeutiques en complément de celles utilisées.



Titre de la thèse à venir de Jean-Baptiste Billaud :


« Étude de la modulation des émotions par la musicothérapie dans le Trouble de Stress Post-

Traumatique (TSPT) par l’exploration du métabolisme cérébral et de la connectomique : détermination de l’intérêt de la musicothérapie dans la prise en charge des Troubles de Stress Post-Traumatique (TSPT). « 



Mémoire de master  déjà réalisé :

« Étude comparative des réseaux neuronaux intégratifs mis en œuvres lors de stimulations auditives modales et tonales en IRM fonctionnelle cérébrale de tenseur de diffusion et d’activation » disponible en cliquant ici.


Conférence « LE SOIN PAR LA MUSIQUE » MUSIC CARE et CHU la Réunion






Le Centre Hospitalier Universitaire SUD de La Réunion et MUSIC CARE sont heureux de vous convier à la Conférence « Le soin par la musique » qui aura lieu le jeudi 25  février à 16h00 dans l’amphithéâtre de l’IES (IFSI) du CHU SAINT-PIERRE.   

Depuis 2012, le CHU de La Réunion en partenariat avec MUSIC CARE, utilise la musique pour soulager l’anxiété et la douleur des patients afin de leur apporter confort et bien-être.

Afin de valoriser le travail des équipes et de vous permettre d’échanger sur vos pratiques, nous avons souhaité organiser une conférence/débat suivi d’un concert de Maya KAMATY.

Lien de téléchargement du programme de la conférence : bit.ly/1QXyISg

Lien de téléchargement de l'invitation : bit.ly/1RYuWwS

Des "applis" pour les musicothérapeutes



Face à des patients de plus en plus connectés...Les musicothérapeutes peuvent l'être aussi!

Il existe aujourd'hui tout une gamme d'applications disponibles en téléchargement qui peuvent être utilisées par les musicothérapeutes pour enrichir ou, en tout cas, pour explorer de nouvelles voies dans leur pratique.

Il en retourne autant d'applications utiles en musicothérapie active et qui permettent de jouer d'un instrument (du bâton de pluie à l'orgue Hammond!), de composer, de chanter, d'enregistrer ou de combiner sons et lumières en tapotant sur son écran ;

Que d'applications en musicothérapie réceptive comme MUSIC CARE qui permettent l'écoute de séances.

Vous trouverez par exemple sur le blog de la musicothérapeute Bonnie Hayhurst de l'Ohio (http://groovygarfoose.com/apps/) de nombreuses applications musicales répertoriées avec de bonnes idées sur la manière de les utiliser.


Attention, les patients disposant d'un smartphone pourraient bientôt avoir des devoirs...

Programme de recherche « MUSICATOP » à l’Hôtel Dieu

Nous sommes heureux de faire l’objet de la mise en place d’un programme de recherche hospitalier à l’Hôtel Dieu (APHP) en service d’anesthésie-réanimation chirurgicale.

Manon Guisse, infirmière, et l’équipe du Dr. Gilles Guerrier ont remporté un PHRIP (financement par Programme Hospitalier de Recherche Infirmière et Paramédicale) grâce à l’étude soumise «MUSICATOP».

L’objet de l’étude sera d’évaluer les effets anxiolytiques d’une séance MUSIC CARE administrée en pré-opératoire aux patients se préparant à recevoir une opération de la cataracte sous anesthésie topique.

En France, plus de 500 000 personnes sont opérées de la cataracte chaque année [Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés 2014].

La poussée hypertensive est la complication médicale la plus fréquente au cours de cette opération [Schein OD. N Engl J Med 2000]. Cette complication peut entrainer des complications chirurgicales dramatiques pour les patients (difficulté de mise en place de l’implant, rupture capsulaire, hémorragie expulsive) [Koolwijk J. Ophtalmology 2015] et donc également des coûts importants. Les facteurs de risque de cette complication récemment identifiés sont le sexe féminin, l’âge supérieur à 80 ans et l’anxiété [Guerrier G. J Anesth 2015 Article soumis].

Il s’agirait donc d’agir sur l’anxiété pour réduire les risques de complication liés aux poussées hypertensives.

Les propriétés anxiolytiques des séances MUSIC CARE ont déjà été démontrées à de nombreuses reprises grâce à des études contrôlées randomisées.

Nous espérons donc que cet essai contrôlé randomisé en simple aveugle pourra mettre en évidence les bienfaits de ces séances pour apaiser l’anxiété des patients avant et pendant une opération de la cataracte, une séance possédant une rémanence d’au moins 60 minutes.

Les nouvelles fonctionnalités de MUSIC CARE

MUSIC CARE rend aujourd’hui disponible pour les établissements de santé et les patients de nouvelles fonctionnalités sur son application.

MUSIC CARE permettait déjà un accès illimité à sa bibliothèque de séances composées de manière originale par de grands musiciens selon la technique de musicothérapie dite de la séquence en « U » basée sur les principes de l’hypnoanalgésie. Le temps des séances est adaptable au temps du soin et l’application permet le recueil du niveau de douleur avant et après séance afin d’en évaluer l’impact.


MUSIC CARE permet maintenant, et en plus de cela, que les patients suivent l’évolution de la prise en charge de leur douleur au fil des séances avec un historique de toutes les séances réalisées et leurs scores. Les séances que vous aimez sont téléchargeables afin de pouvoir être écoutées sans connexion internet.

On y retrouve les nouvelles séances « Nuit Cubaine », « Inspiration Flamenca » et « Cotton Blues ».

MUSIC CARE sur Le Quotidien du Médecin

MUSIC CARE est dans Le Quotidien du Médecin du mois de novembre!

























Ci-dessous un extrait de l'article, dédié aux nouvelles modalités d'arrivée au bloc opératoire dites '3D'.

"3D pour Debout-Digne-Détendu : un acronyme qui décrit les 3 nouvelles modalités d'accueil du patient qui arrive au bloc opératoire à pied, en marchant de sa chambre jusqu'à la table d'opération.

Dans la plupart des hôpitaux français, le futur opéré arrive au bloc après prémédication anxiolytique orale et en position couchée sur un brancard. Ce protocole s'applique à tous les patients y compris ceux pris en charge en ambulatoire. Cette attitude dogmatique repose sur des habitudes, des croyances, elle est rarement guidée par un choix raisonnée du personnel soignant.

Cette procédure ancestrale peut être remise en cause. Présenté pour la première fois en 2010 dans le cadre "innovation du parcours patient hospitalisés" de la fédération Unicancer des centres de lutte contre le cancer, le concept du patient debout avec une tenue vestimentaire appropriée est de plus en plus adopté par les établissements de soins et évolue avec de nouvelles tendances..."

Témoignage suite à un cancer


Lettre d'une patiente (rendue anonyme) adressée au Directeur du Centre Henri Becquerel de Rouen


"Monsieur le Directeur,

Je tiens à vous témoigner ma reconnaissance, concernant la mise en place de la « musicothérapie » au sein du service de Médecine nucléaire PET- SCAN au Centre  Henri Becquerel de Rouen.

Le 1er octobre 2015 à 11h30, j’avais rendez-vous dans ce service, où j’ai été accueillie par les manipulateurs. J’étais complétement angoissée à l’idée d’être dans l’appareil et dans un état   de stress ingérable. Les manipulateurs, ont  mis en place pendant la période d’injection et le temps de l’examen, la musicothérapie. La musique que j’ai choisie avec l’aide de la manipulatrice,  a eu un effet de relaxation, de bien être et petit à petit je me suis détendue et je suis arrivée à passer mon examen avec succès !

Pour information, suite à un accident de voiture, j’ai vécu un énorme traumatisme,  depuis ce jour, je suis devenue claustrophobe et il m’était impossible de passer un examen tel que le PET- SCAN.

J’attire votre attention, Monsieur le Directeur, car grâce à la musicothérapie que vous avez bien voulu mettre en place, « vous m’avez sauvé la vie » !! vous m’avez découvert un CANCER DU POUMON !!

En février 2015, j’avais déjà les mêmes symptômes saignement etc, il y a eu une tentative de PET- SCAN à l’hôpital Sud d’Amiens avec un total échec !!  j’ai  malheureusement perdu des mois et ma santé ses dégradées!!

J’ose espérer que vous étudierez avec bienveillance mon témoignage, afin de développer  dans d’autres services la musicothérapie,  le but étant d’aider d’autres patients, qui souffrent  comme moi de claustrophobie et ainsi à sauver des vies !!

En parallèle, j’ai eu une séance d’hypnose avec M.  Olivier C. à AMIENS.

CONCLUSION : l’HYPNOSE et la MUSICOTHERAPIE  sont vraiment complémentaires !!! 

Recevez, Monsieur le Directeur, mes salutations les plus respectueuses"

Sylvie D.


Le blog 'Rééduca'Sons' parle de MUSIC CARE

 Le blog 'Rééduca'Sons' (https://reeducasons.wordpress.com/) entièrement dédié à la rééducation par l’activité musicale, nous fait l'honneur d'un très bel article sur MUSIC CARE.

Un très grand merci à Magalie Sabot, responsable scientifique de la recherche "musique adaptée" dont le blog est le porte-parole.

Nous vous laissons à la lecture de l'article, dont vous nous anticipons une petite partie, et surtout à l'exploration du blog Rééduca'Sons!

"Rééduca’Sons s’efforce de suivre l’avancée des recherches concernant l’impact de la musique dans le soin psychique et somatique. Bien que notre recherche « musique adaptée » soit centrée sur la récupération du langage (aphasie) et de la qualité de vie après une lésion cérébrale acquise (type A.V.C. ou traumatisme crânien), nous aimons partager l’avancée des travaux de nos collègues.
MUSIC CARE fait partie de nos coups de cœur, nous vous avions en effet déjà parlé, à l’occasion de la diffusion d’un reportage sur Allô docteurs, de cette application numérique qui permet aux soignants formés de proposer des séances de musicothérapie..."


Article complet disponible ici : https://reeducasons.wordpress.com/2015/11/11/music-care-le-soin-par-la-musique/